Le Blog d'Olivier Da Lage

Dans la presse

Cet ouvrage est idéal pour une pour une première approche de la civilisation indienne. […]

La densité de l’information de cet ouvrage éveille le désir de s’envoler pour l’Inde et d’être au cœur de ce qui est décrit. Chacun des articles est dirigé vers un site Internet comprenant des illustrations, des vidéos et de plus amples informations sur le thème abordé. De manière brève et concise, les deux auteurs font pénétrer le lecteur au sein de la société indienne et des rituels et coutumes sur lesquels elle repose.

(Nouvelles de l’Inde, janvier/février 2011)

—-

« I’Inde de A à Z » est bien plus qu’un guide, c’est une invitation à un voyage culturel dans un pays aux mille et une facettes, aux multiples couleurs, saveurs et senteurs, une immersion dans un monde socio-économique complexe et surprenant où le mysticisme côtoie un modernisme avancé. Olivier Da Lage, journaliste spécialiste des questions internationales à RFI et Nina Da Lage, juriste de formation, originaire de Bombay, nous font partager leur profonde connaissance de l’Inde. Nous tenons entre les mains une mine de renseignements pratiques et utiles, un condensé précieux sur le pays du Gange, de Ghandi, du Taj Mahal… sur sa culture, son économie, sur la cohabitation entre plusieurs communautés (Bouddhistes, Hindous, lntouchables, Musulmans, Sikhs…), ses relations extérieures avec l’Afrique, la Chine, l’Europe, avec le Pakistan, le conflit du Cachemire, le terrorisme… sans oublier aussi la vie de tous les jours, l’importance accordée au mariage, à la famille, les relations, à l’argent, la corruption… Pour réussir à présenter cet immense pays sous forme condensée, les auteurs ont opté pour une centaine d’entrées classées par ordre alphabétique qui sont autant de clés pour mieux saisir les différents angles de cette terre de contrastes. Au fil des pages, une envie dévorante nous saisit de s’envoler vers cette contrée envoûtante pour vivre sur le terrain ce que Olivier et Nina Da Lage ont si bien réussi à nous faire transmettre à travers leur ouvrage.

Revue politique et parlementaire n° 1055, avril-juin 2010

—-

Ce livre présente l’Inde sous la forme d’un abécédaire. Environ 130 entrées d’importance variable permettent de décrire le pays sous les angles les plus divers. Car l’Inde ne se limite pas à l’image du Taj Mahal, des violences intercommunautaires ou des sagesses millénaires. L’Inde, qui talonne la Chine dans la course à la croissance, qui exige un siège au Conseil de sécurité reflétant son statut actuel, qui envoie des sondes sur la lune et met en orbite des satellites commerciaux, dont les multimilliardaires se disputent les principales places au classement mondial des grandes fortunes, est aussi ce pays dans lequel la moitié de la population n’a pas accès à l’électricité et le tiers des habitants vit sous le seuil de pauvreté. Présenter un pays aussi vaste et multiforme (une vingtaine d’États, plusieurs religions, des dizaines de langues) en si peu de pages nécessite donc des choix. D’«Aborigène » à « Zébu », en passant par « Ayurveda » (médecine traditionnelle), « Chrétiens », « Croissance » (de 1972 à 2008), « informatique » et « Intouchables », « Langues » et « Mousson », « Pauvreté » et « Sexualité », « Tamoul » et « Terrorisme », l’abécédaire propose de découvrir l’Inde à travers ses communautés humaines, sa culture, son économie, sa géopolitique, son histoire, ses lieux mythiques, sa vie politique et sociale, sa vie quotidienne enfin… un programme captivant et concis.
Les auteurs se sont attachés à expliquer la vie des Indiens au plus près des réalités quotidiennes : l’importance donnée à la famille, au mariage, et donc à l’argent, aux bijoux, à la voiture… Ils nous expliquent aussi la place respective du thé et du café, sans oublier la culture populaire du moment, celle des stars de Bollywood ou du petit écran, tel Shah Rukh Khan, le fiancé ou le gendre idéal pour beaucoup de femmes du pays, qu’elles parlent hindi, marathi ou tamoul… Soixante ans après son indépendance, ce n’est plus l’Inde tiers-mondiste de Nehru, mais une Inde sûre d’elle-même, entrée de plain-pied dans la mondialisation qu’il convient de découvrir. En expliquant comment les Indiens perçoivent les choses, ce livre offre un certain nombre de clés rendant un voyage ou la conversation plus aisés, donc plus enrichissants.
Ronald Hellin, Histoire & Enseignement, 1er avril 2010

—-

Olivier DA LAGE, rédacteur en chef à Radio France Internationale (RFI), secrétaire général de l’Association des journalistes spécialisés sur le Moyen-Orient et le Maghreb (AJMO), membre du Bureau national du Syndicat national des journalistes (SNJ), membre du comité exécutif de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et son épouse d’origine indienne, Nina, ont publié « l’Inde de A à Z » aux éditions André Versaille (en coédition avec RFI) dans la collection « Les Abécédaires du voyageur ». Ces passionnés ont choisi 130 entrées d’importance variable qui permettent de décrire le pays sous les angles les plus divers.

La Correspondance de la presse, 17 mai 2010

—-
L’ Inde si loin, si proche

Comme le rappelle le nom de la collection dans laquelle il est publié , ce livre au format pratique s’adresse aux voyageurs, qui sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à se rendre dans le pays de Gandhi et de Bollywood. Pour faire des affaires, participer à des colloques ou, tout simplement, pour visiter ce pays étonnant et s’imprégner des multiples facettes de sa culture plurimillénaire.

Pour les deux auteurs de cette mini-encyclopédie, l’objectif était de montrer l’Inde dans toute sa diversité et de donner à voir la façon dont les Indiens perçoivent eux-mêmes leurs propres réalités. Un pari d’autant plus facile à tenir que Nina Da Lage est indienne, alors que son mari, journaliste à RFI, est français. Deux regards qui se complètent et permettent d’aller au-delà des clichés qui brouillent la vision française de ce pays sous-continent.

Le livre compte une centaine d’entrées, complétées utilement par des tableaux et des encadrés. Ainsi, au mot« intouchables », l’histoire du système des castes s’accompagne d’un court encadré qui précise la perception de l’intouchabilité dans l’Inde contemporaine et les lois instaurées pour lutter contre ce mal. On y parle du présent, comme le montre le passage relatif à la sexualité, où les auteurs ne se contentent pas de remonter au Kama-sutra (IVe siècle de notre ère). Ils traitent de la « pudibonderie » des Indiens, mais aussi du libéralisme des décideurs et des juges de la Cour suprême, qui viennent de dépénaliser l’ homosexualité par l’arrêt historique du 2 juillet 2009.

On comprend que l’Inde est non seulement la plus grande démocratie du monde, mais aussi l’une des plus anciennes, puisque son enracinement remonte à l’empereur bouddhiste Ashoka, qui a régné au IIIe siècle avant J.-C. Finalement, ce n’est peut-être pas un pays si éloigné que cela !

TIRTHANKAR CHANDA

La Revue, mai 2010

—-

Une vingtaine d’États, plusieurs religions, des dizaines de langues… Pour connaître un pays aussi vaste, une sélection concise était de mise. Où en est la démocratie indienne aujourd’hui ? La discrimination positive a t-elle atténué l’injustice des castes ? Quelle est la recette du film hindi traditionnel ? Comment se vit la sexualité au pays du Kama-Sutra ? 130 entrées, souvent inattendues, pour décrire le bouillonnement indien.

(L’Amour des livres – Voyages 2010, mars 2010)

Tout l’article

Invité de Sophie Malibeaux sur RFI pour le Livre international (10 avril 2010)

—-

Avec 1,13 milliards d’habitants en 2008, probablement 2 milliards à la fin du 21 ième siècle et plus que la Chine vers 2020, l’Inde est au top de l’échelle démographique planétaire.

7ième pays par sa superficie, 7000 kms de côtes, mais aussi la plus haute chaîne montagneuse du monde avec l’Himalaya, les chiffres concernant l’ancienne colonie britannique donnent le tournis : 10 millions de nouveaux abonnées à la téléphonie mobile… par mois… 17 millions de passagers sur le rail… par jour…

Indépendamment de ces informations surprenantes, l’Inde c’est aussi, en vrac et dans le désordre, le pays du Gange, de Gandhi, du cricket, du Taj Mahal, de Tata et de Mittal, de Bollywood, des épices, du diamant, du coton, de la soie, des couleurs, de l’informatique, des vaches sacrées… mais également le royaume des castes et de la corruption, dans une mosaïque religieuse et culturelle qui fascine, alors que toute la population est suspendue à la mousson qui impose sa loi.

On retrouve tout cela , et bien d’autres choses encore dans le guide. Les auteurs, Nina et Olivier Da Lage ont sélectionné une centaine d’entrées classées par ordre alphabétique. Elles décrivent cette immense contrée sous les angles les plus divers : ses communautés, sa culture, son histoire, son économie, ses lieux, sa vie politique et sociale, sans oublier le quotidien.

On tient dans les mains une véritable invitation au voyage : un kaléidoscope d’un pays ‘’sûr de lui, entré de plain-pied dans la mondialisation”.

L’ouvrage, multi-facettes, trouve son prolongement sur internet, avec de nombreuses photos, vidéos, et un millier de liens permettant d’aller plus loin dans la découverte.

”Les Abécédaires du voyageur” est une nouvelle collection qui se rendra très vite indispensable, avec son concept novateur qui enrichira vos relations avec le peuple indien.

Un incontournable si vous avez déjà votre billet d’avion en poche. Même si vous ne l’avez pas d’ailleurs, histoire de ne pas mourir idiot.

Christine Calmeau

Envies de lire

—-

Invité de Pierre-Edouard Deldique pour Une semaine dans le monde (RFI) le 20 février 2010

—-

L’Inde et le Mexique/ Deux pays émergents en 100 mots-clefs

(MFI) Nina et Olivier Da Lage et Patrice Gouy proposent, en quelque 200 pages, des kaléidoscopes presque complets de l’Inde et du Mexique respectivement. Deux pays émergents qui attirent de plus en plus de touristes occidentaux, curieux de mieux comprendre les forces et les contradictions de ces contrées visitées. Ces livres accompagneront utilement les futurs voyageurs.

Commençons par un quiz. Un quiz sur l’Inde. Savez-vous ce qu’est le « hinglish » ? Et « hindutva » ? Le RSS ? Vous êtes incollable sur les Nehru, mais connaissez-vous les Mittal ? les Bacchan ? Et qu’en est-il des Ambani ? Vous croyez connaître l’Inde antique. Le Mahabharata n’a aucun secret pour vous, depuis que vous avez vu le merveilleux théâtre-spectacle qu’en ont tiré Peter Brook et son complice Jean-Claude Carrière. Mais qu’est-ce que le Ramayana ? L’« ayurveda » est a) un animal, b) une région c) le nom pour désigner la médecine traditionnelle ? Finalement, pourriez-vous situer la ville d’Ayodhya sur la carte de l’Inde ?

A toutes ces questions et à quelques autres que vous vous posez sur le pays de Gandhi et de Bollywood, vous trouverez désormais les réponses aisément, sans devoir passer des journées entières sur le Net ou à tourner les pages de l’encyclopédie aussi encombrante que fragile. Il vous suffira de consulter L’Inde de A à Z, un livre de référence pratique, qui vient de paraître dans la collection « Les abécédaires du voyageur ».

Dévoiler la vie des Indiens

Une formidable idée, cette collection qui a été lancée par les éditions André Versaille, en partenariat avec RFI. Comment ça marche ? En une centaine de mots-clefs, l’auteur brosse le panorama le plus exhaustif possible d’un pays sans dépasser les 250 pages. C’est ce que les auteurs de l’abécédaire consacré à l’Inde ont tenté de faire, en nous faisant découvrir ce pays à la fois proche et mystérieux, à travers ses communautés humaines, sa culture, son économie, sa diplomatie, son histoire, ses lieux, sa vie politique et sociale et sa vie quotidienne.

Les entrées vont des « aborigènes » au « zébu », en passant par le parti du Congrès, la presse, les Tata. Elles sont compactes et bourrées d’informations. On regrettera seulement que les auteurs n’aient pas prévu des entrées pour présenter les secteurs-clé de l’économie nouvelle indienne, tels que la biotechnologie, la téléphonie, l’aéronautique, les services, ou les grands littérateurs de l’Inde contemporaine, notamment Tagore, Rushdie, Arundhati Roy. Il aurait été également plus judicieux de parler de la laïcité sous la rubrique de « secularism », le terme qui est le plus souvent employé en Inde pour désigner la coexistence relativement harmonieuse dans ce pays de toutes les grandes religions du monde cohabitent, exception faite peut-être du shintoïsme.

Deux mots sur les auteurs. Nina Da Lage est indienne, juriste de formation, et son mari Olivier est journaliste politique à RFI. Les deux époux se sont partagé le travail, puisant leur savoir qui dans l’abondante littérature spécialisée sur l’Inde et qui dans des expériences vécues. L’objectif était de dévoiler la vie des Indiens, en restant au plus près des réalités. « Même si ce livre est relativement court, autant que nous l’avons pu, nous avons cherché à y faire vivre cette diversité et ces contradictions » qui caractérisent l’Inde en ce début du troisième millénaire, a expliqué Nina da Lage.

(…)
Pour finir, réponse au quiz : Le Hinglish un « sabir mêlant l’anglais et le hindi… ». C’est à la page 113 de l’encyclopédie de poche des époux Da Lage.

L’Inde de A à Z, par Nina et Olivier da Lage. Le Mexique de A à Z, par Patrice Gouy. Editions André Versaille, en partenariat avec RFI. pages 227 et 238. 14,90 euros chaque titre.

Tirthankar Chanda

Tout l’article

—-

Découvrir une destination en feuilletant un abécédaire, c’est ce que propose l’éditeur André Versaille en coédition avec RFI. Nos meilleurs spécialistes (et collègues ;-)) ont tenté cet exercice de style pour raconter la vie quotidienne d’aujourd’hui.

Les abécédaires du voyageur, sous titre de la nouvelle collection de guides dirigée par Bruno Teissier, résume bien le concept : découvrir un pays par une centaine d’articles allant de A à Z.

A comme Ambedkar ou Acapulco.
Z comme Zébu ou Zapata.
Les deux premiers volumes, vous l’aurez deviné, sont consacrés à l’Inde et au Mexique.

L’histoire, la géographie, la politique, les lieux et la société se déclinent au fil des pages avec des entrées attendues (castes, Bollywood, Mittal ou Pondichery) et des articles plus étonnants pour les lecteurs néophytes vivant à des milliers de kilomètres de la destination auscultée. Grâce à Olivier Da Lage, journaliste à RFI et Nina Da Lage, juriste de formation et originaire de Bombay, on apprend que la laïcité en Inde n’est pas vue de la même manière qu’en France. L’Inde est un État laïc qui « appuie toutes les religions, sans en privilégier aucune » écrivent les auteurs (en France, l’État ne s’occupe pas de religion). L’article, très documenté, explore à la fois l’histoire et la société indienne. Hindous, musulmans, sikhs, jaïns, chrétiens vivent ensemble (avec ce que cela comporte de frictions). Le guide expose les grands enjeux sociaux, la politique, l’économie et les coutumes pour mieux décrypter la vie quotidienne et l’identité du pays.
En piochant au hasard des centres d’intérêts ou des besoins d’information, la destination se dessine, en mouvement, comme un kaléidoscope. Elle apparaît dans sa complexité, vivante, en mutation. Il suffit de lire l’article sur la sexualité pour comprendre comment l’Inde d’aujourd’hui est tiraillée entre pudibonderie, tradition érotique et envie d’émancipation. (…)
Ludovic Dunod (RFI)
Lire tout l’article

—-

Des guides, et notamment des guides sur l’Inde, il en existe des dizaines. Qui donne à voir et à comprendre le pays dans toute sa complexité, c’est plus rare. C’est pourtant le pari – gagné – d’Olivier et Nina Da Lage dans un ouvrage qui trouve son prolongement sur le net. Un livre interactif, en somme. […]

Écrit à quatre mains, par l’Indienne Nina et le Français Olivier, il résonne de cette double écriture qui décortique mieux le pays qu’une vision unique. On y apprend une foultitude d’éléments sur la politique, l’économie, la société et la culture indiennes, et on comprend ainsi davantage les multiples aspects de la vie quotidienne.

Le gros “Plus” de cette collection : au-delà du papier, elle se prolonge sur un site Internet qui transforme ainsi l’écrit en ouvrage interactif. […]

À mettre entre toutes les mains des voyageurs d’affaires qui travaillent avec le pays-continent pour mieux le comprendre.

Annie Fave

(Deplacementspros.com, février 2010)
Tout l’article

—-

L’immersion indienne

Super concept de petit guide du voyageur ! L’Inde de A à Z donne des tas d’infos, non pas des tuyaux ou des renseignements d’ordre pratique mais bien des informations d’ordre social, politique, religieux, culturel, économique et autres. L’ouvrage inaugure une toute nouvelle collection imaginée par les éditions André Versaille intitulée “Les Abécédaires du Voyageur”. Ce concept permet d’aborder et d’appréhender au mieux la société indienne et ses moeurs. […]
Les auteurs se sont notamment attachés à expliquer la vie des Indiens au plus près des réalités quotidiennes. En expliquant comment la population perçoit les choses, ce livre offre un certain nombre de clés rendant le voyage ou la conversation avec un Indien plus aisés, donc plus enrichissants. Petit plus : cette collection touristique propose un prolongement interactif sur le net, via le site
www.abc-voyageur.com.

(Anne-Sophie Chevalier, Metro, 11 février 2010)

Télécharger l’article complet (pdf) (844,06 Ko)

—-

Interview par l’IRIS (3 février 2010)

—-

Invité d’Eric Lange dans Allô la planète sur France Inter (28 janvier 2010)
(format Real Audio, à partir de la 52ème minute)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :