Le Blog d'Olivier Da Lage

Chasse aux sorciers

Posted in Moyen-Orient by odalage on 3 avril 2010

Un Libanais, condamné à mort pour sorcellerie et qui devait être exécuté le vendredi 2 avril, a semble-t-il bénéficié d’un sursis. Son sort reste cependant incertain.

Il est au moins un pays où la « chasse aux sorcières » n’est pas une métaphore mais une réalité : l’Arabie Saoudite.  Tout comme au temps de l’Inquisition, l’aboutissement de cette chasse est la condamnation à mort suivie de l’exécution de la sentence. La transparence n’étant pas le fort du royaume, on ignore le nombre exact de « sorciers » qui ont effectivement été mis à mort. Ce qui ne fait pas de doute, c’est que le cas se produit de temps à autres. Par exemple, en mars 1995, un Saoudien a été condamné et exécuté pour sorcellerie, ou en 2007, un Egyptien, a lui aussi condamné et exécuté pour les mêmes motifs. Il y a en eu d’autres.

Dans le cas présent, il s’agit d’un Libanais qui, sur une chaîne satellitaire libanaise, animait une émission de voyance (de la pure sorcellerie, pour les tenants du wahhabisme). Il a été arrêté en  2008 alors qu’il accomplissait le pèlerinage à La Mecque. Résumons-nous : il s’agit d’un Libanais, vivant et travaillant au Liban, mais condamné à mort et risquant la décapitation en Arabie. La raison ? Des Saoudiens pouvaient capter ses émissions sur leur téléviseur. Une forme extrême de la compétence universelle à l’heure de l’internet et des télévisions par satellites.

Le roi Abdallah, crédité à juste titre de vouloir moderniser son royaume et de le débarrasser des formes les plus insupportables de l’intolérance qui est au cœur du système saoudien, a, sans nul doute, été l’objet de pressions aussi insistantes que discrètes pour gracier ce présentateur de télévision libanais. Si tous les hommes et femmes de télévisions qui abusent de la crédulité de leur auditoire devaient être décapités, il faudrait sans doute recruter de nombreux bourreaux à travers la planète !

Mais le sujet ne prête pas à sourire. Car aussi imparfait que soit le système saoudien, la peine capitale n’y est pas l’apanage de juges ignorants laissés à eux-mêmes : chaque exécution doit être confirmée par une cour d’appel et faire l’objet d’un décret signé par le roi en personne.

En septembre 1992, un enseignant chiite de Qatif avait été décapité pour « apostasie ». Il avait été dénoncé pour avoir dit devant témoins que le Coran n’avait pas été dicté par Dieu, mais avait été rédigé par des êtres humains. Ce n’était sans doute pas très intelligent, dans le contexte saoudien, mais cela ne méritait sûrement pas la mort. Il avait néanmoins été décapité après que la sentence eut été ratifiée par le roi Fahd. J’avais, par réflexe, appelé la porte-parole du Quai d’Orsay pour obtenir la réaction de la France à cette incroyable nouvelle. La réponse que j’ai obtenue m’a laissé pantois et continue de me hanter aujourd’hui : « il n’y a pas eu de réaction, et, de toi à moi, il n’y en aura pas ». La Realpolitik, dans ce qu’elle a de plus repoussant.

Comme beaucoup d’autres, je crois que le roi Abdallah est un authentique réformateur qui se heurte à d’innombrables obstacles dressés contre lui par l’institution religieuse et sa propre famille. Et il ne manque pas de courage. Mais il ne tient qu’à lui que prenne fin cette mortelle chasse aux sorciers : il lui suffit de ne pas signer les ordres d’exécution. C’est, je le reconnais, assez improbable. Les partenaires et amis de l’Arabie s’honoreraient en l’y incitant de façon convaincante. C’est encore plus improbable.

Olivier Da Lage

Mise à jour 11 novembre 2010 : selon le journal saoudien Okaz, La Haute cour de Ryad a cassé le jugement et ordonné un nouveau procès. La Cour a estimé que la peine de mort n’était pas justifiée du moment que Ali Sabat n’avait nui à personne et qu’il n’avait pas d’antécédent judiciaire. Elle a décidé de renvoyer l’affaire devant une nouvelle juridiction à Médine, recommandé une réduction de la peine et l’expulsion d’Ali Sabat, qui a déjà passé 30 mois en prison.

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Frédéric said, on 9 mai 2010 at 15:33

    Toujours rien en français sur cette affaire qui à disparu des écrans radars ?

  2. Frédéric said, on 19 avril 2010 at 07:35

    Quand est il aujourd’hui du sort de ce voyant qui n’a pas sur voir son triste sort ?

    Il y a rien de nouveau sur les informations en français concernant cette affaire.

  3. jpb said, on 3 avril 2010 at 14:20

    Pour ma part, je considère que les saoudiens s’y prennent bien tard. Ce sont les apprentis-sorciers qu’il faudrait occire. Quand on a réussi son diplôme de sorcier, c’est trop tard. Harry Potter le sait bien


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :